HKYM | Malgré l'assaut offensif, les voyageurs tombent aux Ravens

HKYM |  Malgré l'assaut offensif, les voyageurs tombent aux Ravens

Vendredi soir, l'équipe d'hockey masculine des Voyageurs a marqué 6 buts, mais cela n'a pas suffi pour vaincre les Ravens de Carleton qui ont remporté le match 9-6.

 

Nicolas Dionne a marqué tôt dans le match, donnant l'avantage à la Laurentienne à 54 secondes, les passes provenant de Brent Pedersen et Xavier Couture.

 

Les Vees ont augmenté leur avance à 2-0 à 7:12, lorsque Pedersen a marqué en avantage numérique. 

 

Les Ravens ont fait leur premier but à 16:34 par Brett Welychka réduisant ainsi l'avance des Voyageurs. 

 

Les Vees retrouveront leur avantage de deux buts avant la fin de la première période alors que Dylan Fitze a marqué à 17:24 avec des passes par Tyler Shaw et Richard Therrien. Les Vees se sont dirigés vers le premier entracte avec une avance de 3-1 et ont dominé les tirs 16-4.  

 

Les Vees ont encore compté au début de la deuxième période, cette fois par Luke McCaw avec des passes de Russel Nowry et Therrien. 

 

Les Ravens marquent à nouveau en avantage numérique de Jared Steege à 8:32 pour rapprocher le match 4-2.  Welychka a encaissé son deuxième but du match à 16:44, ce qui a permis à Carleton d'être à 1 but d'écart des Voyageurs par la fin de la deuxième période. 

 

Les Ravens ont ensuite égalisé le score à 57 secondes de la troisième période quand Evan DeHaan a trouvé le fond du filet. 

 

Les Ravens ont ensuite pris leur première avance du match à 2:51 par l'intermédiaire de Wyatt Nosky, avec un score de 5-4. 

 

Therrien a rétabli l'avance des Vees en avantage numérique à 5:15. 

 

Le but du tour du chapeau de Welychka a rapidement ramené les Ravens au sommet 6-5 à 8:52 en avantage numérique. 

 

Les Ravens ajouteront trois autres buts avant la fin de la période, même si Dionne a marqué son deuxième du match à 13:59. Les Ravens ont été victorieux avec un score final de 9-6.

 

Malgré la défaite, les Vees tenteront de poursuivre l'offensive en accueillant l'université d'Ottawa demain soir.

 

Marie-Pierre Pélissou

French Communication Lead